Le pêle-mêle number One

Désolée de cette trèèèèèèèèèèèèèèès longue absence! Je mérite le bucher, fidèle lecteur! Pour me faire pardonner, je vais faire un long article de pleins de minis articles!^^ Accrochez-vous, il y en aura pour tous les goûts! ^^

Cinéma :

On va commencer par cette excellente surprise que fut pour moi Skyfall. Je n’ai jamais été une grande fan de la saga James Bond que je trouve répétitive et avec un concept-héros que je n’aime pas trop. Mais en voyant la bande-annonce, j’ai tout de suite été sous le charme immédiatement. Le synopsis m’attirait irrésistiblement et je voulais voir Daniel Craig en action dans ce rôle pour la première fois. Et j’ai adoré! Je trouve que Craig est un excellent interprète pour un espion musclé et avec une classe froide. Judith Dench, Ralph Fiennes (merci à toi de choisir des bons rôles comparés à ton pote Liam Neeson…), Javier Bardem et Ben Wishaw ont su montrer leur talent dans cet opus survitaminé!

J’admire énormément le travail du scénariste pour avoir intégré dans ce James Bond à la fois les recettes qui marchent bien que répétitives, des clins d’oeil très visibles aux anciens films tout en intégrant de nouveaux personnages pour l’avenir et en intégrant de nombreuses thématiques intéressantes au possible! Parmi celles-ci, il y a le coup de la thématique de la mère et des deux fils rivaux, des nouvelles méthodes VS les anciennes méthodes, du monde qui change et de la place des anciens qui peuvent semblaient dépassé, de la fatigue, de la vieillesse de James Bond, de la mort/résurrection/retour au source, etc. que j’ai énormément apprécié et qui est très bien exploité. Saluons les petites perles visuelles filmés par Sam Mendès vraiment sublimes (certaines m’ont filé une sacré claque), un méchant charismatique aux intentions haineuses justifiées (bien que trop emprunté au Joker du Dark Knight), une chanson d’Adèle en introduction dont mon chéri et moi sommes tombés amoureux, du suspense, de l’action, du glamour, un peu de moments bien drôles également et vous obtenez l’un de mes films préférés de cette année! Si vous ne l’avez pas encore vu, filez-y!!!

Skyfall

Ensuite, en un peu moins bon, quand même, voire largement moins, j’ai vu Looper. Le film m’avait tout de suite intrigué à la bande-annonce! Faut dire que les voyages temporels, héhé! On adore cela!^^ Et puis bon, Joseph Gordon-Levitt est un acteur que je suis de près! Et puis, il y a Bruce Willis, aussi. Finalement, le film était assez sympathique avec de bonnes idées visuelles et scénaristiques, mais je trouve qu’il y a des problèmes de paradoxes temporels qui m’ont un peu gênées la vision. C’est dommage! Les acteurs sont tous très bon même si je regrette que Bruce Willis face du Bruce Willis… Le film reste agréable à regarder et la bande-annonce ne raconte pas tout, ce qui permet de garder un bon suspense pendant le film. Un film à voir mais clairement pas le film de l’année.

Looper

Les prochains films que j’irais voir normalement sont dans l’ordre :

  • La chasse : un drame qui a l’air très intéressant sur comment peut se répandre le doute, les préjugés, les accusations sans preuves dans un village. Le sujet est assez fort, l’acteur principal Mads Mikkelsen a l’air génial dedans… J’essaierais d’aller le voir en VO! =)
  • Royal Affair : Tiens! Encore Mads Mikkelsen! o_o La bande-annonce m’a subjugué. Ce roi du Danemark à moitié fou, sous l’influence d’un médecin adepte des lumières, avec des idées progressistes, entrecoupé avec des histoires extra-conjuguales, sans oublier tous les nobles qui veulent éviter de perdre leurs privilèges, le tout avec ce qui semble être du rythme et de bons acteurs? Je prends! Vivement!
  • Cinq légendes : je ne suis pas très dessin animé, mais celui-là à l’air assez bien fait… Alors pourquoi pas? =)
  • The hobbit : j’ai vraiment besoin de dire pourquoi?😄 Bon, allez Peter Jackson + Tolkien = oh yeaaaaaaaaaaaaaaaaaaah!!! J’ai hâte! Bon, je suis un peu effrayé par certaines choses comme le fait d’adapter en trois films un livre moins épais que le premier tome du Seigneur des Anneaux, par le fait d’inclure une si grande place apparemment à Gandalf, d’avoir inclus Galadriel (même si je suis contente, car j’adore Cate Blanchett et ce personnage). On verra bien en salle! J’ai une confiance aveugle en Peter Jackson!
  • Django Unchained : Tarantino, quoi! La bande-annonce la plus récente est assez génial et j’ai hâte de voir Leonardo Di Caprio dans ce rôle qui le change, de voir Christoph Waltz etc!
  • Stoke pour finir, qui me semble pas mal du tout! J’adore Park Chan-Wook à qui on doit l’excellent Old Boy, le très bon Thirst et Lady Vengeance. Nicole Kidman a un fin de carrière un peu pas terrible et Mia Wasikowska en est au début, et Matthew Goode, je lui pardonne toujours pas son Ozymandias dans Watchmen, et pourtant la bande-annonce m’a scotché! J’ai hâte de voir cela! Mais c’est en Mars!😦

Jeux vidéos :

Ah les petites soirées autour de la console entre amis! Je suis pas très jeu de baston, mais j’en aime quelques uns notamment Soulcalibur II sur Gamecube! Et récemment, on s’est fait quelques sessions rapides avec le jeu King of Fighters 13 appelé aussi KoF, très sympathique avec une prise en main assez rapide! Il existe de nombreux personnages avec pas mal de coups spéciaux, ce qui fait que les parties ne sont pas monotones! Surtout que l’on peut jouer 3 VS 3 ou tout simplement 1 VS 1 mais avec 3 personnages.

King of Fighters XIII

Mon personnage préféré!^^

On a joué rapidement à l’éternel Mortal Kombat sur Xbox 360, très sympa également, mais plus difficile. J’ai eu aussi le plaisir d’essayer mes personnages préférés sur Soulcalibur mais le IV cette fois! C’était très bizarre de passer de la Gamecube à la Xbox!^^ J’ai pas eu le temps de m’y faire! Mais Voldo était génial! Et puis jouer avec Yoda, c’est juste énorme! J’ai enfin pu jouer au sabre laser! Gniiiiiiiiiiiiiiiiii! *_____*

Jeux :

Pour vous (ouais, enfin… surtout pour moi), j’ai testé Res.Publica Romana! God!!o_O Rien que l’explication des règles, ça prend 1h (sans déconner, hein, sérieux! O_O ). Ce jeu de société est à la fois collaboratif et compétitif. On retrace des périodes plus ou moins difficiles pour Rome. On interprète des familles de Sénateurs romains. On doit à la fois gagner pour sa propre réussite tout en maintenant Rome à flot contre la plèbe mécontente, contre la faillite et contre les guerres. Le jeu se veut très réaliste et donc très détaillée. Il  a de nombreux tours de jeux où on agit parfois pour ses propres intérêts en détournant des fonds revenant à Rome,  en gagnant de l’influence, en se faisant élire Consul de Rome, Consul militaire ou Censeur, en bataillant pour obtenir du prestige, en négociant secrètement avec les autres pour faire des alliances, évincé un adversaire, l’assassiner etc. Et puis des tours où on contente le peuple avec des jeux du cirque, en combattant les ennemis aux portes de Rome, en achetant des troupes, en faisant gagner de l’argent dans les caisses de Rome… Les phases au Sénat où il y a procès pour corruption, élection des Consuls, rappel de gouverneur etc. donnent lieu à de nombreuses alliances et trahisons.

Res Publica Romana

Il existe de nombreux moyens de gagner qui joue sur l’intelligence et la stratégie, sur la persuasion et la manipulation mais aussi beaucoup de perdre en mettant en faillite Rome, en rendant mécontent la plèbe ou en se faisant assaillir par trois guerres ou plus. Attention, il faut du temps pour assimiler les règles, qui, bien que pas trop complexes, sont surtout trèèèèèès nombreuses. Les parties sont également très longues! Nous étions 6 et sans mentir, ça a pris plus de 5H et encore… l’un des joueurs a voulu écourter la partie parce qu’il était 3H du matin et a donc agi de façon ambitieuse pour atteindre la fin de la partie!^^ Sinon, je pense qu’à 6, ça doit durer plus de 6H!^^ Une sorte de Monopoly mais qui fait réviser son histoire et qui est plus intéressant et moins monotone! =) A tester donc, si vous avez l’occasion! =) Avec de bons amis!^^ Parce que les trahisons, les procès et les tentatives d’assassinat ou de persuasion… *sifflote*

Dans la lignée « je joue à des trucs de dingue », j’invoque « Cul de Chouette »! Oui, oui, le fameux jeu de Kaamelott! Non, pas les jeux gallois incompréhensibles de Perceval, mais le jeu du tavernier et de Karadoc!^^ Et sincérement, les règles adaptés par les fans sont pas trop compliqués et c’est assez drôle de frapper dans ses mains pour dire « Pas mou le caillou » ou taper sur la table et s’exclamer « Grelotte, ça picote! »… C’était vraiment excellent! Une bonne après-midi passée avec trois dés, les règles et du saucisson et du fromage! La velute, la chouette, la chouette velute, le civet, la grelottine n’auront plus de secret pour vous! Par ici, les règles!

Jeu de rôle :

Pour terminer, j’ai joué une partie sur table de Earthdawn, qui au premier abord, me semblait être un énième jeu de rôle médiéval fantastique et au final, m’a surpris par ces petites touches d’originalité rafraichissante notamment par son côté post-apocalyptique, sa façon de traiter le peuple nain, la magie et les classes! En plus, masterisé par un excellent Maître du Jeu, entouré de bons compagnons, ce fut une sacrée bonne partie où on a pas vu le temps passé, où on a bien ri et bien grignoté!^^ Super fun!

Dans un tout autre genre, j’ai joué via Skype à une partie de Vampire : Dark Ages, qui est donc la version de Vampire la Mascarade qui se passe au moyen-âge! Là aussi, la partie fut excellente, grâce à de bons joueurs et un bon MJ. Passé les problèmes de sons, ce fut un plaisir de se plonger au cœur du moyen-âge et interpréter ma Cappadocienne, une vampire d’un clan étudiant le secret de la mort, fille de noble, sans émotion, prise parfois d’hallucinations, ayant un domestique vampire superstitieux et maniaque. Très drôle, j’ai hâte de jouer la prochaine partie!^^

Vampires Dark Ages

Sinon, dans mon actualité personnelle, avec six autres personnes, je vais enfin créer mon propre forum RP, justement sur Vampire : Dark Ages. Je vous tiens au courant, au cas où cela intéresse certains d’entre vous de jouer un humain ou vampire au Moyen-âge!

« Grelotte, ça picote! »

Publié dans Cinéma, Culture geek, Jeu de rôle, Jeux vidéos | Tagué , , , , | Laisser un commentaire

Avatar le dernier maître de l’air

L'avatar Aang maitrisant les 4 éléments

Le peu de fois où je voyais ce dessin animé à la télévision, je ne faisais que jeter un œil distrait, n’attendant en général pas grand-chose des dessins animés après ceux de ma génération… J’ai entendu parler du film fait par Shyamalan dont le titre avait du être changé pour éviter l’amalgame avec le film Avatar de Cameron. Les retours étaient négatifs. Et puis… j’ai vu sur 9GAG pas mal de post sur ce dessin animé. J’étais étonné de tant d’engouement pour un dessin animé. Et puis, mon chéri m’en a parlé, puis on m’en a parlé sur un forum RP! C’en était trop, nous avons tous visionné!^^ Et cela valait le détour! Allez, petite critique de cette petite perle au royaume des émissions débiles pour les enfants!

FanArt Aang Avatar

Fan Art de Aang dans son état d’Avatar

Un univers classique mais enrichi

Alors, oui, l’univers peut paraître un peu manichéen au premier abord. Et on n’aurait tort de se fier à cette première impression… Le monde de Avatar est divisé en quatre nations et chacune correspond à une maitrise d’un élément : la tribu de l’eau, les nomades de l’air, la nation du feu et le royaume de la terre. Beaucoup de gens dans ces contrées maîtrisent peu ou prou un de ses éléments. Cela donne un certain équilibre à ce monde. Et pour s’assurer que cet équilibre, cette harmonie n’est pas en danger, un Avatar naît lorsque le précédent est mort. Cet Avatar provient d’un de ses pays à tour de rôle et maîtrise les 4 éléments. Il a également un lien avec le monde spirituel. Chacune des incarnations des Avatars sont liés entre eux et avec le nouvel Avatar pour lui apporter connaissances, force et conseils.

Plan du monde de Avatar

Plan du monde de Avatar

Chaque contrée fait référence à des peuples de notre monde. Les tribus de l’eau s’inspire grandement des inuits et vit dans le pôle Nord et le pôle Sud de ce monde. La nation du feu fait référence au Japon et vit sur des îles à l’Ouest. Le Royaume de la Terre prend appui sur la culture chinoise et coréenne et vivent sur une immense terre à l’Est. Pour terminer, les Nomades de l’Air vivent un peu partout mais surtout dans des montagnes. Ils existent 4 endroits pour ce peuple rappelant les Tibétains et les Népalais : le Temple de l’Air à l’Est, celui du Nord, celui du Sud et celui de l’Ouest. Les maîtres d’un même élément s’appuie sur un art martial pour ses chorégraphies et mouvements de combats qui sont toutes différentes les une des autres. D’autres types de culture et de peuplades sont intégrés dans ce dessin animé qui fait preuve de beaucoup de profondeur dans le traitement de chaque peuple et des symboles/adjectifs typique de ces peuplades.

Les 4 symboles des peuples de Avatar

Les 4 symboles des peuples de Avatar

La faune est travaillée également avec des mélanges improbables entre les animaux. Les légendes des peuples, les habitudes des peuples, l’architecture, les vêtements, les qualités spécifiques de chaque contrée en rapport avec son élément, tout dans Avatar est minutieusement travaillé pour créer un univers cohérent, riche et diversifié.

Des personnages qui évoluent

Autre qualité d’Avatar le dernier Maître de l’Air, c’est l’évolution de ses personnages. Déjà profonds, différents les uns des autres, ils changeront de caractère au fur et à mesure. Non seulement ils vont affronter les doutes, les questions concernant leurs identités, leurs places dans le monde en tant que telle, mais aussi l’adolescence : amours, amitiés, relations familiales, passé et futur alors même qu’ils doivent survivre et apprendre de nouvelles techniques et compétences. Aang est le personnage principal de la série, l’Avatar. Il a disparu il y a cent ans de son Temple. Le Seigneur de la Nation du Feu a profité de son absence pour détruire les Nomades de l’Air et envahir les autres peuples avec plus ou moins de facilité.

Aang, Momo, Katara, Zuko, Toph, Appa et Soka

Aang, Momo, Katara, Zuko, Toph, Appa et Soka

A l’époque actuelle, Aang fut retrouvé congelé avec Appa, son bison volant vers le pôle Sud par Katara, un maître de l’eau inexpérimenté et Soka, son frère, guerrier en herbe. Apprenant les dégâts qu’on causé son absence et la Nation du Feu, il va tenter de rétablir l’harmonie et la paix entre les peuples en apprenant à maîtriser l’eau, la terre et le feu. Il partira avec ses deux compagnons, rejoint plus tard par Toph, une jeune maître de la Terre, aveugle, afin de vaincre le Seigneur de la Nation du feu. A leur poursuite, se trouve Zuko, Prince banni par son père, de la Nation du Feu qui cherche à laver son honneur en capturant l’Avatar. D’autres personnages récurrents ou secondaires interviennent dans la série comme Azula, la soeur de Zuko, ambitieuse et prête à tout ou encore Iroh, l’oncle de Zuko, sage et amateur de thé, qui l’aidera tout au long de son périple que ce soit pour trouver l’Avatar ou acquérir la sagesse.

Fan Art Avatar the last airbender

Fan Art des personnages : Katara, Toph, Zuko et Aang

Intrigue et ambiance changeante

L’intrigue est certes classique, mais avec des surprises certaines. L’histoire prend un excellent parti pris : celui de n’avoir qu’une intrigue permanente mais composée de plein de petits morceaux qui permettent parfois d’accentuer sur une maîtrise d’un élément, sur les méfaits de la guerre, sur la résistance dans les peuplades, sur l’histoire familiale ou le passé de tel personnages, sur les relations amicales, amoureuses ou familiales, sur le sentiment d’un ou des personnages, etc. La série varie les tons, les ambiances, la façon de traiter l’histoire parfois, alternant souvent dans un même épisode humour, action, morale et philosophie, de l’intimité, de l’épique etc. Tout est savamment mélangé, tout est cohérent, intelligent. La morale est loin d’être étouffante, montrant les personnages en proie parfois à des tentations, des immoralités, des défauts qui ont des conséquences sur leur entourage, et souvent, cela ne conduit pas à une leçon de morale. Après tout, la nature humaine n’est pas toute bonne ou toute mauvaise. Même les personnages qui œuvrent pour la paix et l’harmonie ont des défauts…

Avatar .The.Last.Airbender Fan Art

J’aimerais également parlé d’un point spécifique de la série : le traitement des handicaps. Souvent avec humour, les personnes handicapés sont traités normalement et leur handicap n’en est souvent pas un dans la série, car ils compensent avec d’autres avantages qu’ils se sont crées. Les personnes âgées sont respectées car souvent de grands Maîtres d’un élément et qu’ils savent de nombreuses techniques inconnues aux autres. Ils sont puissants et sages. Dernier point, il y a en filigrane léger les notions de respect de la nature, de sa force, de la faune, de la vie en général qui rajoutent à l’intérêt de la série. L’accent est mis sur la diversité culturelle et sur l’harmonie que cela engendre de respecter la culture de l’autre.

Enfin, les combats, l’esthétique des graphismes, de la maîtrise des éléments, la richesse en termes d’univers, d’architectures, rend vraiment agréable à l’œil et au cerveau ce dessin animé! Avatar le dernière maître de l'air

En bref, une série américaine prenant plutôt appui au niveau de l’histoire, des peuples, du graphisme sur les peuples asiatiques et les inuits, intelligente, bien dosée, avec des personnages attachants. On ne s’ennuie jamais et les propos, les dialogues s’adressent aussi bien aux enfants qu’aux adultes. Une petite perle comme on n’en fait rarement. Je ne regarderai probablement jamais le film, mais je regarde actuellement la suite de Avatar « La légende de Korra » qui se déroule avec le nouvel Avatar. On peut dire que la série est totalement différente et aborde d’autres enjeux très intéressants. Ne passez pas à côté d’Avatar! Vous pourriez bien être surpris de la qualité et être totalement pris dans cette histoire passionnante et riche en diversité, cherchant à apprendre le respect des cultures de l’Autre.

Publié dans Série TV | Tagué | 2 commentaires

Battlestar Galactica : la série parfaite (1ère partie)

Mais dites donc! C’est qu’elle croit tout connaître sur les séries cette fille! Parfaite? Vraiment? Comme c’est présomptueux! Vas-y, déballe tes arguments! Tu as vu toutes les séries?

Bon on se calme, non, je n’ai pas vu toutes les séries au monde. Par exemple, je n’ai toujours pas fini l’excellent Six Feet Under, ni vu les Sporanos, Doctor Who, Games of Throne etc. Et peut-être que dans ces séries ou d’autres que je n’ai pas encore cités, il y en a d’excellentes. Je n’en doute pas! Et j’ai hâte de les découvrir. Mais à mes yeux, BSG (pour les intimes) est parfaite. Il n’y a rien à enlever. Rien à ajouter. Elle m’a épatée d’un bout à l’autre. Bien sûr comme toutes les séries, il y a quelques épisodes pas forcément super utiles ou des passages qui nous passionnent moins que d’autres mais comparés à toutes les séries que j’ai pu aimé, ici, ces passages ou ces épisodes sont extrêmement rares. Bon allez, prêt pour cet hommage à la série de SF?

Battlestar Galactica Poster façon Star Wars

Façon Star Wars et vieux films de SF

Intrigue :

Tout commence dans un coin de l’univers où les humains répartis sur 12 planètes vivent en paix depuis une quarantaine d’années. Après avoir crée les Cylons, robots dotés d’une intelligence artificielle, ceux-ci ont fini par se rebeller contre leurs créateurs. Ce fut des années de lutte. Jusqu’à ce que des traités soient signés entre les deux peuples. Et puis, un beau jour, les cylons attaquent en masse les 12 colonies. Et c’est un massacre. Ils mettent hors d’état de nuire la flotte militaire, lance des bombes nucléaires par centaines sur les colonies. C’est un véritable génocide qui s’opère. Ils ont facilement anéanti sans pitié la flotte militaire grâce au réseau informatique. Seul le Battlestar Galactica, vieux vaisseau de guerre qui n’utilise pas leurs ordinateurs en réseau, et quelques vaisseaux civils arrivent à s’en sortir. Mais les pertes sont élevées et les cylons semblent bien décider à en finir avec l’espèce humaine. Ils ont le temps, les ressources et ne craignent pas la mort. Surtout que la nouveauté, c’est qu’ils ont des modèles en tout point ressemblant aux humains dans leurs troupes. Et ceux-ci sont infiltrés parmi les vaisseaux. Le règne de la peur et de la méfiance peut commencer…

L’intrigue, somme toute plutôt classique des créatures se retournant contre leur créateur, est agrémenté par ce mystère des modèles cylons ayant apparence humaine. Cela pose de nombreuses questions philosophiques comme qu’est ce qui les différencie de nous, puisqu’ils ressentent des émotions, nous ressemblent physiquement, sont doués d’intelligence comme nous?

Modèle Cylon

Modèle cylon : l’un est plus sexy que l’autre!^^

L’intrigue se renouvellera au fur et à mesure de la série apportant son lot de nouvelles situations, de questionnements, de peur et d’angoisse. C’est ce qui fait la qualité de BSG entres autres. En effet, là où la plupart des séries pêchent en rythme et en renouveau à cause d’une intrigue répétitive, étroite et peu développés, BSG, elle, possède une qualité d’écriture qui fait qu’en 4 saisons, les épisodes apportent chacun une nouvelle fraîcheur. Même lorsque l’intrigue semble se répéter, cela influe sur les personnages, leur moral, leurs actions et motivations.

La série possède une forte diversité de lieux alors même que l’on se trouve la plupart du temps dans les vaisseaux. Elle varie également ses thèmes qui sont multiples et traités de façon différente d’un épisode à l’autre. BSG, c’est des épisodes qui choqueront votre morale, votre conscience. Qu’êtes-vous prêt à faire pour survivre? Pour la survie de votre peuple? Les ambiances changent également entre les épisodes mais également dans les épisodes. D’une bataille galactique impressionnante aux émotions subtiles d’un personnage, d’une thématique religieuse à un putsch politique, du questionnement sur la nature humaine aux relations amoureuses des personnages, la série passe avec brio de l’un à l’autre.

Flotte civile

Flotte civile

La politique et les débats de société :

Rarement dans une série, je n’ai vu ce thème aussi bien exploité. Moi qui ne suit pas spécialement attiré par ce domaine (juste le minimum d’une citoyenne qui remplit ses devoirs et accepte ses droits), je fus complétement impressionnée, fascinée, passionnée par la politique dans BSG. On prend conscience plus que jamais que les choix des responsables politiques et militaires sont difficiles, que beaucoup les prennent parfois à contre-coeur. Qu’il est question de moral, d’ambition, d’idéologie qui s’entre-choquent, qui se neutralisent, qu’il est difficile de faire avancer les choses. Que certains problèmes sont difficilement solvables.

Du putsch politique par les militaires, des décisions difficiles impliquant des milliers de personnes, des lois allant contre sa propre morale, des bavures militaires, des élections, de la démocratie, des procès en temps de guerre, du traitement des prisonniers, BSG traite pratiquement de tous les sujets politiques possibles. Oui même du terrorisme, c’est vous dire!

Laura Roslin Président des Colonies

Laura Roslin, Président des Colonies, seule personne politique pour qui j’irais voter les yeux fermés! 2017, vote for Laura Roslin!

Laura Roslin et Bill Adama représente avec Tom Zarek, les différentes luttes de pouvoir et l’intérêt de l’avoir. D’autres personnages viendront se glisser pour asseoir leur pouvoir parfois de façon militaire. Et c’est dans ces cas de conflits politiques que se révèlent des questions fort intéressantes : doit-on outrepasser ses promesses d’obéissance quand son supérieur fait quelque chose de répréhensible? En tant de guerre, les militaires doivent-ils avoir plus de pouvoir que le gouvernement? Jusqu’où est-on prêt à aller pour évincer quelqu’un qui mènera le peuple vers sa mort alors qu’il va être élu démocratiquement?

Il existe également de nombreux débats de société… et de survie. Que faire de l’avortement quand la population est réduite et risque de ne pas enfanter assez pour voir l’espèce survivre? Qu’en est-il des conditions de travail affreuses par manque de personnel, que les accidents de travail se répètent à cause de la fatigue, du manque de matériel? Doit-on obliger les gens à travailler des mois et des mois dans ces conditions pour la survie? Leurs enfants devront-ils obligatoirement faire le même métier qu’eux sous prétexte que sinon, personne ne fera ces jobs difficiles? Cela devient une société d’ordre qui cristallise et empêche les gens de grimper dans l’échelle sociale.

TO BE CONTINUED

Publié dans Série TV | Tagué , | 8 commentaires

Let’s play : petits jeux à tester entre amis

« Yep! Yep! Yep! Yep! » « Ben qu’est-ce qui te prend à dire « yep » comme ça ? » « Ben c’est pour dire « yep ». » « Ah, c’est pas banal, ça. » 20 points à celui qui trouve d’où vient cette citation sans tricher!^^ Et bien oui, le thème de ce soir, c’est le jeu! Je suis loin de maîtriser le sujet, mais je connais quelques jeux qui généralement marchent bien dans les soirées entre amis ou même pour briser la glace avec des gens qu’on ne connait pas. Du jeu gratuit au jeu original en passant par les classiques, on fera le tour de ma petite expérience d’hôtesse!

Pandémie :

Un jeu que j’apprécie énooooormément!! Car il a une originalité que j’adore : les joueurs ne sont pas en compétition mais en coopération pour sauver le monde! Non pas de zombie, je vous vois venir!^^ De petites épidémies qui menacent de submerger les continents! On incarne un scientifique, un médecin, un chercheur, un répartiteur ou un expert aux opérations. Chacun a une spécificité qui aidera les autres ou lui-même pour sauver les villes du monde entier. 4 maladies envahissent petit à petit les continents. Il faut agir vite, réfléchir à haute voix en mettant en place des stratagèmes en espérant que pendant que vous sauvez Chicago, Beijin ne croule pas sous les implosions de l’épidémie. Il y a plusieurs façons de perdre la Terre et une seule de gagner. Serez vous assez rapide pour découvrir les remèdes ET guérir les villes avant que les foyers d’épidémie ne se propage et que la pioche vous fasse défaut?

Personnellement, un de mes jeux de société préférés! De 2 à 4 joueurs, les parties durent environ 30 mn à 1h en fonction de votre habileté à ne pas perdre! Un jeu de réflexion et de hasard!

Pandémie jeu de coopération

Les loups-garous de Thiercelieux :

Le grand classique des soirées à plus de 7 personnes! Plus on est, plus la partie gardera son suspens et plus la suspicion s’installera! Les rôles distribués par papier sont les suivants :

* les villageois : innocents et sans pouvoir
* les loups-garous : se réveillent la nuit et tue un villageois à l’unanimité
* la sorcière (facultatif) : elle se réveille après les loups. Elle possède UNE potion de vie et UNE potion de mort. Une fois usées, elle ne se réveille plus la nuit.
* le chasseur (facultatif) : quand le chasseur meurt (peu importe que ce soit par les loup-garous, les villageois ou la sorcière), il désigne une personne qu’il emporte avec lui dans la mort. Avec de la chance, il s’agira d’un loup-garou.
* la petite fille (facultatif) : pendant la nuit, celle-ci peut discrètement regarder qui sont les loups-garous. Elle pourra ensuite essayer d’influencer les villageois pour les tuer mais sans réveler son rôle. Attention à ce qu’elle ne se fasse pas repérer par un loup, sinon elle pourrait bien devenir la prochaine victime.
* Cupidon (facultatif) : avant de commencer les nuits, le conteur demandera à Cupidon de se révéler silencieusement en se réveillant. Il devra désigner deux Amoureux. Le conteur touchera l’épaule des deux personnes pour qu’elle se réveille après que le Cupidon se soit rendormi. Elles sauront alors que leur destin est lié. Si l’un meurt, l’autre aussi! Il y a souvent des mélanges très drôle qui donne du piment au jeu (loup-garou/villageois par exemple)

Il existe d’autres rôles mais ceux-ci sont les plus utilisés.

Comment se déroule une partie classique du loup-garou? Tout d’abord, il faut inscrire les rôles à tenir sur des bouts de papier qu’on distribue au hasard aux participants. Ensuite, il faut un conteur, un non-joueur qui racontera le déroulement de la partie. Il commencera par faire dormir tous les villageois (les participants ferment les yeux) et demandera aux personnes ayant tiré les papiers loups-garous de se réveiller silencieusement (d’ouvrir les yeux) et de désigner une victime dans le village.

Ensuite, les loups se rendorment et la sorcière (rôle facultatif) doit se réveiller aux ordres du conteur. Le conteur lui désigne alors la victime des loups-garous. Elle peut décider si elle utilise sa potion de vie pour le ressusciter, sinon, elle peut également tuer quelqu’un dans le village avec sa potion de mort. Puis elle se rendort. Le village se réveille alors et constate la mort d’un villageois et doivent donc décider de tuer un villageois qu’ils soupçonnent d’être un loup-garou. Celui qui obtient le plus de voix meurt et révèle son rôle. Puis le tour recommence jusqu’à ce que soit les loups-garous soient en surnombre par rapport aux villageois et ont donc gagné soit les villageois ont tué tous les loups-garous.

Les loup-garous de Thiercelieux

La partie entraîne suspicion, argumentation pathétique « c’est lui, j’en suis sûr, il parle pas depuis le début! » « c’est lui, il a bougé dans la nuit! » « c’est elle, elle accuse trop facilement, regardez son sourire! » et les défenses tout aussi pathétiques des gens qui se font accusés « mais non! Franchement, c’est elle! Regardez eux! Ils s’accusent jamais! Ils sont de connivence! » « c’est pas moi, je suis qu’un pauvre villageois, vous allez le regretter! ». Rire et bonne ambiance garantie. Il vaut mieux être beaucoup et mettre le nombre de loup-garous proportionnel aux nombres de gens… Environ 2 loups pour 8 personnes, 3 pour 10 etc.

Vous pouvez acheter le jeu de société ou le faire sur papier, c’est tout aussi bien! Ambiance géniale dans la presque obscurité!

Il était une fois :

En voilà un sympathique jeu que j’ai découvert y a pas longtemps (merci Elendil). Avis aux amateurs d’histoires, de contes de fées et à l’imagination débordante! Dès le début de la partie, les joueurs se voient distribués une carte dénouement et quelques cartes de jeu. Parmi ce cartes se trouvent des cartes « objets », « personnages », « lieux », « aspects » (laid, fort, méchant), « événements » …

Il était une fois jeu

Le but du jeu est de construire un conte cohérent à partir des cartes en main (en mettant une carte par phrase, pas plus!). Les autres joueurs peuvent vous interrompre et reprendre la main si vous prononcez ou parlez d’une carte qu’ils ont dans leur main ou grâce aux cartes interruptions. Le but du jeu est de se défausser de toutes ses cartes puis d’achever le conte avec la carte dénouement… Pour ce faire, il faut que le conte raconté et la carte soient compatibles!^^ Cela donne lui à des histoires bien loufoques surtout quand on doit reprendre le conte là où on a interrompu l’autre. Cela donne des parties très variés où les meilleurs conteurs accrochent leur public et ne se font pas interrompre tellement on est captivé!^^ Et c’est le problème! Certains sont plus doués que d’autres pour conter!^^ Mais le plaisir est tout de même présent!

Time’s Up :

A un de mes jeux favoris! Que voulez-vous? J’adore les jeux où il y a des questions de culture! Le Trivial Pursuit, c’est dur mais j’aime! Tout le monde veut prendre sa place, j’adorais jouer en ligne et je regarde quand je suis chez ma mère. Même parfois question pour un champion. Je ne suis pas plus douée qu’une autre mais n’empêche, j’adore cela! Cela me stimule davantage que les jeux de réflexe ou de hasard!

Et le Time’s Up, c’est ma carte maîtresse pour les soirées, parce que c’est drôle, que cela fait travailler la mémoire et la culture et l’inventivité! Par équipe de deux, on doit faire deviner à son co-équipier en 30 secondes le maximum de cartes du tas que l’on passe ensuite à l’équipe suivante! Le jeu se déroule en trois étapes : la première, on donne des phrases, des mots, pour que l’autre devine de quelle personne fictive ou réelle on parle en la décrivant etc. La seconde, une fois que tout le tas a été deviné, on recommence avec les mêmes cartes sauf que cette fois, on ne fait deviner qu’avec un seul mot! Il faut donc bien choisir et se rappeler des descriptions de son co-équipier ou même des autres équipes. La troisième étape se passe sans un mot. On mime par gestes et par fredonnement les personnes sur la carte. Les rires sont nombreux lors de cette manche et on se rappelle avec le sourire de l’imitation des autres. Un challenge vraiment drôle et convivial.

Time's up

Il existe plusieurs versions pour augmenter l’inédit dans les cartes dont une où il ne faut pas faire deviner des personnes réelles ou fictives mais des noms d’œuvres : chansons, films, livres, série TV… Plus dur mais encore plus fun!

Le Devine-tête ou Jeu du Post-it :

Simple, gratuit, sympa, et encore de la réflexion et de la mémoire. Vous avez des post-it? Non? Du papier et du scotch? Oui? Un Stylo? Ok! Vous pouvez jouer à ce jeu entre amis! Peu importe le nombre : de 2 à l’infini si vous le souhaitez. En quelques mots, c’est quoi le jeu du Post-It? Votre voisin inscrit sur un papier le nom d’une personne fictive ou réelle et vous le colle sur le front. A vous de poser maintenant les questions pour deviner qui est cette mystérieuse personne que vous êtes! Chacun pose les questions à tour de rôle et a droit à une tentative de réponse par tour. Il ne faut donc pas oublier les réponses que vous font vos amis et éliminer peu à peu les possibilités par vos questions. Il est recommandé que la personne à côté de vous vous connaisse et que vous connaissiez la personne à qui vous écrivez le post-it. Il faut que chacun puisse connaître la personne inscrite, sinon le jeu n’est plus très amusant pour la personne. La difficulté peut-être basse ou très élevée. Le principal, c’est de s’amuser. Si une personne a vraiment du mal, aiguillonner là! Les questions que posent tout un chacun doit être répondu par oui ou par non… Sinon, on a tendance à donner trop d’indices!^^

Avec tout ça, j’espère que vous avez de quoi vous amuser! J’aurais pu parler du Munchkin mais je le ferais une autre fois!😉 Have fun!

Publié dans Uncategorized | Tagué , , | 5 commentaires

Web-séries : budget cheap pour vraies perles!

Today, on va parler des web-séries, enfin… celles que j’aime! ^^ Faire une web-série, c’est clairement pas facile. Difficulté pour se financer, projet parfois trop ambitieux pour le budget ou le nombre de personnes impliquées dans le projet, trouver le temps de tourner et à moins que la série ne fonctionne, pas moyen de rentabiliser la web-série. Mais faire une web-série, c’est la plupart du temps, l’occasion de s’éclater, de mettre à profit ses talents pour un projet : acteur, costume, réalisation, etc. C’est faire ce que l’on aime, sans avoir à chercher un producteur et ne pas avoir de comptes à rendre, ne pas formater le produit et chercher à plaire au public sans le règne despotique de l’audience. Je vais vous parler particulièrement de 4 web-séries : deux françaises et deux américaines! =)

Dr Horrible’s Sing-Along Blog :

Ma préférée sans aucun doute! Cette web-série américaine faite par Joss Whedon ne dure que 3 épisodes de 15 mn, raconte une histoire somme toute simple mais est tout simplement génial! En quelques mots, on suit un super-vilain pas très doué qui tente de rejoindre l’Evil league of evil en commettant des méfaits. Malheureusement, il est toujours empêché par un super-héros, Captain Hammer, très prétentieux. Et quand celui-ci séduit la femme qu’il aime secrètement, la douce et engagée Penny, s’en est trop pour notre Dr Horrible!^^

Avec des acteurs aussi talentueux et déjanté que Neil Patrick Harris (How I met your mother) dans le rôle du Dr Horrible, Nathan Fillion (Serenity, Firefly, Castle) aka Captain Hammer, Felicia Day (The guild, Buffy) alias Penny et Simon Helberg (The Big Bang Theory) qui joue Moist, le meilleur ami de Dr Horrible, la web-série est un succès phénoménal! Notamment par l’histoire certes simple et déjà vu mais sublimé par le côté comédie musicale (les personnages chantent régulièrement à propos de leurs sentiments tout comme dans l’excellent épisode musical de la saison 6 de Buffy) qui émeut et fait rire. Le jeu d’acteur un poil exagéré donne à l’ensemble un côté qui ne se prend pas au sérieux et qui rend le visionnage très ludique.

Dr Horrible's personnages

Les chansons sont quant à elle, vraiment parfaite! La musicalité, les paroles, la voix, la mise en scène, c’est vraiment génial! Personnellement, après deux ou trois écoutes, je suis devenu totalement accro et je me les refait souvent pour le plaisir en associant immédiatement à des passages de la web-série. Pour moi, la meilleure web-série que j’ai vu pour le moment! Allez pour le plaisir, juste un de mes passages favoris! Les trois actes sont disponibles facilement sur Youtube ou Dailymotion en vostfr!😉

Noob : (4 saisons pour l’instant, 5 à 30 mn selon les épisodes, total de 71 épisodes pour le moment)

Aaaaaaaah! Une web-série française! Noob est devenu un tel succès sur le net qu’elle est diffusée sur la chaîne Nolife. Cette web-série raconte les pérégrinations de quatre joueurs de MMORPG. Alternant parfois avec la vie IRL, la plupart des épisodes se passent dans le jeu et retracent les déboires de la guilde Noob composé de Arthéon, le guerrier, chef de guile, essayant tant bien que mal de mener ses joueurs à haut niveau, Gaea, l’invocatrice rapiat et opportuniste, Omega Zell, l’assassin macho et prétentieux et Sparadrap, le gentil prêtre totalement noob et incapable!^^ Des personnages hauts en couleur auquel s’ajoute de nombreux joueurs et des PNJs joués également par des acteurs.

Noob Gaea Oméga Zell Arthéon Sparadrap

De gauche à droite : Gaea, Oméga Zell, Arthéon, Sparadrap

Il est évident qu’avec un si faible budget, il est difficile de rendre des effets visuels, spéciaux typiques des MMORPG mais qu’importe quand on a de bonnes histoires? Et c’est le cas ici, où les joueurs de MMO se reconnaîtront volontiers et riront bien de ces situations où sont plongées nos personnages. Et puis les personnages secondaires sont tous bien caractérisées et interviennent très souvent, ce qui rend les épisodes assez truculents. Et puis, niveau costume, réalisation, effets visuels, longueur des épisodes, bataille type GN, la série gagnant en succès, finit par avoir un budget de plus en plus grand.

Gaea l'invocatrice dans Noob

Gaea l’invocatrice

Attention, cette web-série fait la plupart du temps référence au vocabulaire des MMORPG, donc seul les connaisseurs du vocabulaire des jeux vidéos peuvent parfois comprendre les dialogues!^^ Pour ma part, j’aime beaucoup cette série notamment les personnages de Ystos, Gaea, Sparadrap, Fantöm, … C’est souvent drôle, parfois intensément dramatique, un peu une dénonciation du fait que les MMO peuvent être trop addictif mais c’est toujours bienveillant même dans la moquerie envers les personnages.

Le visiteur du futur : (2 saisons pour le moment, 3 à 28 minutes selon les épisodes, 37 épisodes pour l’instant)

En voilà une série bien geek également! ^^ C’est bien connu, beaucoup de geeks adorent les voyages dans le temps, les zombies, les paradoxes temporelles et les robots!^^ Il y a de tout cela dans cette série bien loufoque où le Visiteur du Futur, un humain vivant en 2250 environ tente de sauver l’avenir de la planète en modifiant le passé. Il entraîne dans son combat Raph, un mec normal de notre époque et devra affronter la Brigade Temporelle représentée par les personnages de Judith, la cynique et sarcastique et de Mattéo, le gros bras pas très intelligent et frappant fort. Il sera aidé en cela par Henri Castafolte, un robot qui ne sait pas qu’il est un robot et qui a un bug à chaque fois qu’il l’apprend.

Le visiteur du futur

Drôle, réfléchie, loufoque, cette web-série est vraiment super sympa à regarder et même s’il y a des gags répétitifs, je ne m’en lasse pas, au contraire, je trouve que cela donne du charme à la série!^^ Et puis, il y a presque tout ce qu’un geek peut souhaiter alors que demander de plus? La série sait se renouveller même quand on pense qu’elle pourrait épuiser le concept. J’ai hâte de voir la saison 3. Et de revoir ce cher Henri Castafolte qui me fait bien rire!^^

le Visiteur du futur Raph

Raph et le Visiteur du Futur dans un de mes épisodes préférés! ^^

Malgré le côté un peu ambitieux d’une série sur les voyages dans le temps, le créateur s’en sort carrément bien niveau scénario pour que cela ne demande pas un trop gros budget. C’est sûr que le nombre de personnages est plus réduit que dans Noob où il y a pas mal de mêlée d’acteur pour simuler les batailles entre faction et que c’est plus compliqué à tourner ce genre de bataille. Mais le Visiteur du Futur sait faire avec les moyens du bord et on ne sent pas le manque de moyen.

The Guild : (5 saisons pour l’instant, 3 à 5 mn par épisode, 38 épisodes pour le moment)

Et pour terminer, une découverte récente d’une web-série américaine. On y retrouve Felicia Day de Dr Horrible et Buffy qui est la créatrice. Il s’agit d’une web-série traitant des joueurs de MMORPG et de leurs addictions et problèmes vis-à-vis de ce type de jeu. Les personnages sont très drôles car parfois caricaturés à l’extrême et on s’attache vite à la plupart des personnages. Les situations sont également loufoques et les dialogues excellents! J’ai vraiment beaucoup ri devant cette web-série (tout comme les autres déjà cités!^^). Les épisodes sont très courts et se finissent souvent sur un cliffangher ce qui rend vite addict.

The guild série TV personnages

de gauche à droite : Clara, Vork, Bladezz, Codex, Zaboo, Tink

Petit souci de taille pour les plus francophones d’entre nous, c’est que seul l’épisode 1 et la saison 2 sont en vostfr (en tout cas, ce sont les seuls que j’ai trouvé en streaming). Il est difficile de trouver la série. Et le site officiel permet le sous-titrage dans d’autres langues, mais c’est du sous-titrage type Google donc on ne pige pas la moitié de l’épisode et encore moins les blagues. Je me serais volontiers tournée vers les DVD mais il n’y a pas non plus de sous-titres et c’est en import des USA (mais ça ne me dérange pas cela). Bref, beaucoup de souci pour voir la série. Mais malgré cela, j’ai vu qu’elle était très bonne et je suis déçue de ne pas pouvoir complétement la regarder. J’essaierais les sous-titres anglais du site officiel.

En tout cas, si ces problèmes ne vous rebutent pas, je vous la conseille vivement. C’est vraiment drôle. Par contre, encore une fois, il vaut mieux avoir le vocabulaire des MMORPG!^^ Felicia Day joue Codex, une clerc qui dans la vraie vie est très timide, Vork joue le guerrier chef de guilde et qui dans le jeu comme IRL est très parcimonieux et dirigiste, Clara est une maman et une épouse désastreuse mais joue une mage dans le jeu, Tink est la ranger carrément égoïste du groupe et une étudiante prête à tout dans la vie, Zaboo est follement amoureux de Codex et très dépendant. Il joue un sorcier dans le MMO. Quand à Bladezz, c’est un voleur carrément séducteur mais également lycéen. Des personnages très variés pour encore plus de fun!^^ Allez, une chanson créez à côté de la série, qui m’a fait découvrir la web-série… =)

L’avantage avec les web-séries, c’est qu’elles sont disponibles en streaming facilement (sauf pour the Guild!^^) et légalement, et il y en a pour tous les goûts bien que ce soit souvent à l’intention d’un public geek ou ayant une culture geek.

Jetez un oeil sur ce site, vous y trouverez surement votre bonheur!😉

Publié dans Série TV | Tagué , , , , , | 4 commentaires

Le soldat chamane : l’homme déchiré entre deux mondes

Bien, aujourd’hui, je vais inaugurer ma section Littérature avec une de mes auteurs préférés, Robin Hobb et le cycle du Soldat Chamane. Complétement sous le charme de sa saga de l’Assassin Royal où j’avais été vraiment bouleversé dans ma vie de tous les jours par ce livre, mais n’ayant pas accroché à la Saga des Aventuriers de la Mer, dont je n’ai pas fini le cycle, j’ai tout de même tenté l’aventure de cette saga.

Tout commence dans un monde différent du nôtre avec des mœurs différentes. Ici, les fils apprennent le métier de leur père. Des fils de boulanger seront boulangers, des fils de soldats seront soldats, des fils de voleurs deviendront des voleurs et ainsi de suite. Sauf en ce qui concerne les nobles. Le premier né d’une famille noble régentera le domaine de son père quand il devient trop vieux. Le second deviendra soldat et servira son pays. Quand il sera trop vieux, reviendra sur les terres de son père/frère et les défendra tout en se faisant entretenir lui et sa femme. Le troisième deviendra un prêtre intellectuel. Le quatrième devra apporter de la beauté au monde, etc. En ce qui concerne les femmes, leur sort est assez peu flatteur. Elles apprennent la cuisine, la couture, à entretenir une maison, à recevoir et seront marié au meilleur parti.

 Livre Le soldat Chamane de  Robin Hobb

Ce monde n’est pas dépourvu de religion ni de magie. Il y a très peu de magie, mais elle existe et c’est un être à part entière dans certaines cultures… Elle fait partie du quotidien dans les cultures plutôt nomades et plus proches de la nature ou de leur nature de prédateur. La culture plus « civilisée », elle ne croit plus qu’en un seul dieu et cherche à appliquer son mode de vie à toutes les civilisations. Une vision très colonialiste… Après s’être confronté à la supériorité militaire du pays d’à-côté, le roi du peuple Gernien, les « civilisés », a décidé de construire une route en passant parmi ses terres peu explorés afin d’atteindre l’autre côté de son territoire, là où se trouve la mer. Pour atteindre ce but, il colonialise les autres peuplades, jusqu’à leur faire perdre leur identités et les faire disparaître…

Tout commence avec notre héros, Jamère Burvelle, qui est le second fils d’un ancien militaire devenu nouveau noble par décret du roi. De ce fait, son père et bien d’autres militaires, second fils des familles nobles, se sont vus octroyés des terres et la possibilité de devenir noble. Il va subir une éducation presque spartiate mais juste afin de devenir soldat. Lors d’une expérience mystique, il reviendra changer à jamais. Dorénavant partagé en deux, entre deux civilisations, entre deux personnalités, entre deux visions du monde, il sera totalement chamboulé dans son destin tout tracé et deviendra malgré lui la pierre du destin qui choisira comment sauver le peuple Ocellion contre son propre peuple, les Gerniens.

Cette saga m’a très vite happée dans ce héros atypique et si humain, à la place duquel on aimerait pas être. Profondément attaché à son peuple et à sa vision, il sera bientôt confronté au côté destructeur des projets des Gerniens. Il sera pour une partie de lui-même totalement dévoué au peuple Ocellion et en deviendra l’un de leurs magiciens sans le vouloir. Indépendamment de lui, il devra choisir le destin des deux peuples et résoudre un conflit insolvable.

Le soldat chamane la femme arbre Lisana

La mort est aussi très différente chez les Ocellions

Les thèmes sont multiples dans cette histoire et le héros est clairement maltraité par son auteur. Il y a tout d’abord dans le côté le plus évident, la confrontation des modes de vie, de croyance, du but des peuples, leur façon de traiter leurs morts, etc. D’une part, nous avons les Gerniens, « civilisés », avides de plus de territoire, de richesses, qui se basent beaucoup sur l’apparence, tentant de se convaincre que l’effet dévastateur qu’ils ont sur les peuplades dont ils volent les territoires ait un mal pour un bien parce qu’ils leur inculqueront de meilleures valeurs. De l’autre, nous avons les Ocellions, peuples vivant de la nature, la respectant, croyant en une entité magique dont ils se servent au quotidien à travers les pouvoirs de leurs Opulents (magiciens de leur peuple), vivant dans le présent et dans le proche avenir, se concentrant sur les besoins primaires : la nourriture, l’abri, le sexe… La nature contre la société si on peut faire ce raccourci.

Nous avons également un thème très prégnant sur l’identité, l’appartenance à un peuple. Le personnage est totalement scindé en deux dans sa personnalité. Aucune n’a les mêmes qualités ou défauts que l’autre, chacune se sent appartenir à un peuple différent, aimer des personnes différentes, a eu accès à des connaissances différentes. Une lutte mentale acharnée va les opposer en permanence pour garder le contrôle de ce corps et servir leurs peuples respectifs. Le Jamère Gernien veut aussi sauver le peuple Ocellion (contrairement à son double qui est prêt à tout pour sauver le Peuple, malgré qu’il ne veuille pas attaquer son peuple d’origine) mais il ne trouve pas la solution miracle à ce problème qui dure depuis des années. De plus, la magie va influencer fortement le corps de Jamère ce qui lui causera beaucoup de problème d’identité tout au long de cette saga.

Robin Hobb Soldat Chamane Danse de terreur

Le thème de la religion, de la magie est évidemment très présent. A travers le regard des différents peuples, Jamère découvrira qu’il n’y a pas qu’une vérité. Le thème de la Nature qui se meurt à cause du profit des hommes, de leur absence de compréhension envers les autres peuplades m’a vraiment beaucoup plu. Ce n’est pas nouveau, ce n’est pas original. Mais le récit, la façon de présenter les choses du point de vue des peuples touchent davantage. Cela me rappelle les elfes de Hellboy 2.

En bref, ce livre m’a beaucoup plu et je le recommande vivement si vous ne l’avez pas encore lu et que vous aimez les bonnes sagas de fantastique. A plusieurs reprises lors de la lecture, j’ai été totalement prise à contre-courant dans mes attentes, dans mes prédictions. Un livre qui surprend assurément par son héros atypique, ses personnages attachants, sa vision des choses, sa façon de nous plonger au cœur de deux cultures totalement différentes, d’en voir les défauts et les qualités pour finir par se détacher de ce conflit et atteindre une vision du monde plus large et qui s’applique bien évidemment à notre monde.

Publié dans Livres | Tagué , , | 2 commentaires

Minecraft : les aventures de Bob l’amnésique

Jour 1 :

Je me suis réveillé au milieu de nulle part. Que de la végétation à perte de vue. Aucun signe d’une activité humaine. Ici, tout est carré, même moi. Je ne comprends pas ce qui m’arrive.

Minecraft un monde étrange et carréJe n’ai sur moi que ce journal de bord, un stylo et un appareil photo. Rien d’autre. Je ne sais pas quoi faire. Je me suis mis à marcher à la recherche de vie humaine. J’ai vu des paysages très différents, mais toujours rien… Le soleil semble descendre trop vite. D’ici peu, je serais dans la pénombre sans même une source de lumière.
Je n’ai pas rencontré d’humain mais j’ai cependant croisé des animaux. Ils étaient à l’image de ce monde : carré.

Minecraft animauxMinecraft une poule carréeJe ne sais pas quoi faire. Je ne ressens pas encore la faim, mais cela ne saurait tardé. Je n’ai pas trouvé d’abri. Et le pire de tout, c’est que je ne sais pas comment j’ai atterri ici. Je ne sais même pas mon nom. Sur le journal de bord, c’est écrit Bob. Je vais donc considérer que c’est moi. Est-ce que ce monde est le mien?

Je me suis mis à taper de rage dans un arbre. Un bloc en est tombé et je l’ai gardé. Apparemment, après plusieurs essais, je peux détruire sans souci des morceaux de ce monde. Je ne sais pas encore quoi faire de ce que je récupère.

Minecraft arbre

La nuit est tombé. Je me suis allongé près d’un arbre dans les herbes. J’espère que je ne souffrirais pas du froid. J’aimerais manger ne serait-ce que pour me réconforter. La solitude me déchire le cœur.

…..

Je viens de me réveiller. Il fait encore très sombre. Il y a un bruit bizarre dans le fourré pas loin. J’entends des « psssiiclick » et des grognements bizarres. J’ai peur. Il fait vraiment noir. Aïe. Quelque chose vient de me transpercer la jambe. Je saigne. Je vois des formes dans l’ombre. Il y a un squelette qui me tire des flèches avec un arc. Il y a un monstre vert à ces côtés.

Minecraft squelette et creeperJe courre. J’ai peur. Il y a vraiment beaucoup de bruit et je ne sais pas où aller. La lune et les étoiles n’éclaire pas mon chemin. Je ne sais pas d’où sortent ces créatures mais ils ont l’air de vouloir ma peau. Je ne sais pas quoi faire. Je ne fais que courir comme un dératé. J’ai vu des yeux rouges brillaient dans l’obscurité. Je crois que je ne vais pas survivre à cette nuit. S’il y a un dieu carré dans ce monde, qu’il entende ma prière et me sorte de là!

Jour 2 :

J’ai survécu. En courant. A l’aube, les monstres ont commencé à flamber. Ils doivent être comme des vampires et ne sortir que la nuit. Je suis éreinté, mais hors de question de revivre la même nuit. Je prends du bois et du charbon que j’ai trouvé dans la montagne et je me cherche un abri pour la nuit. A force de marcher, j’ai trouver un renfoncement sous terre. C’est une simple cavité. Il n’y avait pas de monstres. J’ai construit une table, des torches grâce au charbon et au bois et j’ai disposé la lumière dans la cavité. J’ai également érigé un mur de bois et fait une porte sommaire. Cela devrait arrêter les monstres.
Minecraft cabane précaire

On dirait que j’ai été menuisier toute ma vie. J’ai faim. Mais je ne sais pas quoi manger. Je n’ai pas d’armes pour tuer les vaches, les cochons, les poulets ou encore les moutons qui se promènent librement dans la nature. N’y a-t-il donc aucun berger pour garder tous ces animaux? Je ne trouve toujours aucun trace de vie humaine. Le soleil commence à se coucher. Je suis retourné dans mon abri sommaire. Pourvu que cela résiste à ces démons qui viennent la nuit. Je n’ai par contre pas de lit et la pierre est trop dure pour dormir. Je vais encore peu dormir. Je suis fatiguée. J’ai faim. Je désespère.

Jour 3 :

J’ai tenté de me suicider ce matin. J’ai sauté d’une falaise. Je suis mort. Mais je suis revenu. Je ne me l’explique pas. Ainsi, je ne peux pas mourir dans ce monde? Mon amnésie viendrait-elle d’une précédente mort? Toujours est-il que j’ai perdu le chemin de mon abri précaire. Je ne sais pas encore si je n’ai plus peur de mourir en sachant que je reviendrais. Mais est-ce le cas? N’est-ce pas une chance offerte par le dieu de ce monde carré? Je déambule sans fin, ramassant de-ci de-là des objets. J’ai trouvé des citrouilles ce matin. Si seulement j’avais du feu pour cuire une bonne soupe!

A midi, je n’osais plus y croire! J’ai aperçu une maison!

Minecraft maison PNJIl y a donc des êtres sur cette terre? Ou il y en a eu. Je me suis approché et j’ai vu qu’il y avait deux silhouettes. J’espère que ce ne sont pas des créatures comme ceux dans la nuit…
Minecraft PNJIls ont un visage pas très avenant. A vrai dire, ils me font peur. J’ai essayé d’ouvrir le dialogue mais ils se contentent de me regarder ou de marcher entre leurs maisons. Je ne sais pas quoi faire. J’ai faim. Nulle part où aller. Ils ne sont pas très amicaux mais au moins ils ne m’ont pas attaqué. Je me demande s’ils verraient d’un bon œil que je m’installe un peu avec eux… J’ai fait le tour des trois maisons et je dois avouer que je suis perplexe. Je vous laisse juger par vous-mêmes.
Minecraft maison PNJ inaccessibles Non, je parle pas des moutons qui sont montées sur le puits je ne sais comment, je parle de la porte. Impossible d’y accéder. Est-ce que ces créatures volent? Toujours est-il que moi non. J’ai amené de la terre pour pouvoir grimper aux deux portes inaccessibles. Je me suis dit qu’au vu de mes actions, ils comprendraient mes intentions et que s’ils ne souhaitaient pas me voir parmi eux, il me le dirait.

J’ai réussi mon ouvrage et personne ne m’a arrêté ou adresser un quelconque signe. J’ai pu rentrer à l’intérieur. Ce n’était pas franchement le paradis, mais toujours mieux que ce que j’avais. Par contre, ils n’ont pas de lit et une des maisons n’avaient pas de portes. Ces créatures ne dorment-elles pas? Est-ce qu’elles ne craignent pas les monstres?
Minecraft maison intérieureJ’ai du tuer quelques moutons pour me construire un lit que j’ai placé dans l’une des maisons vides. La nuit tombé, une des créatures était dans la maison et resta debout et éveillé tout le temps que je mis à m’endormir. Ce peuple est bien étrange.

Jour 4 :

J’ai vu que ces créatures avaient fait des petits champs où ils cultivent le blé. Elles possèdent également un four. Je ne les vois jamais manger ni construire. Je m’interroge beaucoup. Leur présence silencieuse et leurs yeux souvent fixé sur moi me mettent mal à l’aise. Il faudra que je les laisse en paix dès que je pourrais me faire ma propre maison. Je leur ai pris du blé pour me faire du pain et manger. Une fois encore, malgré le gardien silencieux du champ, personne ne m’a interrompu ou attaqué. Je pense que j’ai encore beaucoup à apprendre d’eux et de leur façon de vivre…

J’ai commencé à me promener un peu aux alentours, plus rassuré. Alors que je marchais, j’ai revu une des créatures vertes que j’avais vu la nuit où j’avais failli me faire tuer. J’ai pu l’observer davantage. Elle ne possède pas de bras mais 4 pieds. Son visage a l’air toujours triste… Est-il méchant? Que pourrait-il bien me faire sans bras?

Minecraft creepJe… Je ne comprends pas. Je ne me rappelle plus de rien. Je suis à côté du lit que j’ai fabriqué hier. Que s’est-il passé? Je me rappelle juste de cette créature qui courait à toute allure sur moi puis d’un « psssssssssshiiit » et là, bam, je me retrouve ici… Suis-je sujet à des crises d’amnésie? Je suis retourné là où je venais de disparaitre. Il n’y avait plus la créature. Seulement un trou béant.
Minecraft trou du à un creeper

Note à moi-même : ne plus m’approcher de ces créatures. La vie va me sembler très dur si je ne peux pas mourir définitivement mais que des créatures cherchent à avoir ma peau en permanence. Il va falloir que j’explore et crée ma propre cabane. Une maison qui sera imprenable pour ces satanés démons…

TO BE CONTINUED

Publié dans Jeux vidéos, WTF??? | Tagué | 2 commentaires