3ème ex-aequo : The Artist ou comment le muet noir&blanc, c’est trop tendance!^^

Amis du jour, bonjour!

Comme il m’est toujours impossible de différencier 3 films dans mon top, je les mettrais à égalité à la 3ème place : The Artist en fait partie. Encore un film français! Décidément, cette année est une année française! Ce film est clairement le plus original de l’année. A l’heure de la 3D plus que souvent inutile, ce film en noir et blanc, muet est un phénomène cinéphile rien que dans sa forme. Le duo Hazanavicius-Dujardin ayant déjà fait des merveilles dans le registre comique/parodie avec OSS117, et qui plus est dans le premier volet avec Bérénice Béjo, ils remettent les pieds devant et derrière la caméra pour un hommage de nouveau aux films, au cinéma. Outre le fait que la trame soit quelque peu similaire aux anciens films par le côté gag et les mimiques, le jeu d’acteur, les décors, elle traite avant tout d’un scénario fort intéressant : le passage du cinéma muet au cinéma parlant. Une révolution. Pas toujours facile pour tout le monde.

The Artist à la rue
Une star du muet qui s’est accroché au passé à ses dépends

Alors ce film n’est-il pas ennuyeux? Pas le moins du monde! La musique porte à merveille le jeu d’acteur tout en finesse et en beauté d’une Bérénice Béjo éblouissante et celui drôle et touchant de Jean Dujardin, les costumes sont respectés, la beauté du noir et blanc est souligné par le magnifique travail de photographie et par la réalisation innovante de Hazanavicius révélant des plans originaux, des idées nouvelles dans la plupart des séquences. Un film touchant, intelligent, drôle, grand hommage au cinéma, à la thématique du changement. Un film inévitable en cette année 2011.

Bérénice Béjo Artist
Éblouissante Bérénice Béjo =)

Et face à un film aussi merveilleux, la critique est unanime, les prix et les nominations s’enchaînent, le succès aux USA est, à ma grande surprise, immense! Et il le mérite, les acteurs le méritent, la musique le mérite, le réalisateur le mérite…etc. Si seulement, on faisait plus souvent des films comme cela en France! Du grand Art! Et maintenant, place aux photos, meilleur argument de mon article pour ce film!

Bérénice Béjo pleurs

Moment touchant du film

Georges Valentin

Métaphore sublime de la mort à l'écran de Georges Valentin en tant qu'acteur de film muet

« AND NO ONE DARE
DISTURB THE SOUND OF SILENCE. »

Publicités

A propos usuldeath

Geekette passionnée (comment ça pléonasme?), j'ai à cœur de faire découvrir le meilleur de moi-même : mes passions!!! Cinéma, comics, anims, séries TV, littérature, manga, jeux vidéos, jeu de rôle et plus encore! Enjoy! =)
Cet article, publié dans Cinéma, est tagué , , , , , , , , . Ajoutez ce permalien à vos favoris.

3 commentaires pour 3ème ex-aequo : The Artist ou comment le muet noir&blanc, c’est trop tendance!^^

  1. Vlad dit :

    Le chauvin que je suis espère que ce film cartonnera aux oscars. En tout cas il est bien maitrisé je trouve et je le reverrais avec plaisir 🙂

    • usuldeath dit :

      Pareil! Il le mérite! ça me fait vraiment bizarre et en même temps plaisir d’avoir trois films français dans mon top! Alors je les défends volontiers! Ils méritent de chopper un oscar!

  2. Ping : Oscars 2012 : la consécration pour The Artist et Hugo Cabret. L’académie donne son approbation aux films hommage au cinéma! | usuldeath

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s