1 – L’ordre et la morale ou comment un film français arrive à atterrir en haut de MON top

Et voilà! C’est la fin du top! Et jamais je n’aurais pensé qu’un film français trônerait au dessus de films américains. J’ai failli ne pas voir ce film. Pourquoi? Déjà une, j’en avais pas du tout entendu parler que ce soit sur internet ou le peu de fois que je regardais la télé et je suis persuadée que niveau presse, c’était similaire. Loin de Intouchables, Astérix 3 autrefois ou d’un nouveau Jeunet, ce film fut vraiment peu évoqué. Conséquence ou autre facteur, les cinémas par chez moi (et j’habite une grande ville possédant minimum 5 cinémas) l’ont diffusés seulement deux semaines (deux cinémas seulement) et avec peu de séances voire plus qu’une au bout d’une semaine. En pleine semaine de rendu de projet important et d’examen, seule la dernière séance était encore disponible pour moi. J’ai hésité… Plus de bus après la séance, 1H30 de marche à pied, obligé de sécher la première heure de cours le lendemain. Mais j’y suis allé! Et il méritait tous ces désagréments!

Mathieu Kassovitz
De rien, Mathieu! Merci à toi pour ce film! Bon les journalistes, là, c’est bon! Parler plutôt du film, bon sang!

Comment parler de ce film? Difficile de rendre justice par les mots à cette œuvre! Commençons par l’histoire tout d’abord! Il ne serait pas forcément déplacé de penser que ce film n’a pas eu promotion côté média vu qu’il traite de politique… plus exactement un scandale politique, du dysfonctionnement entre les différentes personnes travaillant pour l’état, qu’il n’est pas toujours évident de traiter une affaire complexe à quelques jours des élections. « Oh non! Encore un film barbant sur la politique… For-mi-dable » me direz-vous…Et ô combien vous auriez tort. S’il y a bien un film passionnant au possible c’est celui-ci. Aucun thème en soi n’est ennuyant. C’est la façon de le traiter, la réalisation, le montage, la musique, les acteurs qui permettent de donner leur vision d’un thème, d’un évènement!

Legorjus face à l'armée
Legorjus face à l’armée, tentant de régler dans la diplomatie une affaire, pressé par le temps, les politiciens, l’armée…

Parlons-en de la réalisation! Jamais j’aurais cru voir des plans qui m’émerveillent à ce point dans le cinéma français! Les virtuoses de la caméra c’est plutôt les américains et les asiatiques! J’ai vu des plans dans ce film, des idées que je n’ai pas retrouvé dans aucun autre film cette année. Un fameux plan-séquence qui retrace dans un même lieu passé-présent, la scène de la respiration dans la jungle, le passage de l’attaque, où on ne voit jamais l’ennemi, on sent juste l’insoutenable situation, le temps qui presse, la mort qui guette à chaque seconde, l’impression de courir au devant de sa propre mort.

La jungle infernale dans l'ordre et la morale
La jungle, un personnage à part entière dans le film, synonyme de protection pour les habitants de l’île, de cauchemar pour les forces armées.

Si la réalisation de Kassovitz est incroyable, son jeu d’acteur est tout aussi fort, représentant vraiment le tiraillement de son personnage, son envie de régler tout dans la diplomatie, évitez le bain de sang. Les autres acteurs sont également justes, sobres, touchants. On ne peut qu’être révolté de ne pas avoir connu cet épisode de notre histoire. De voir sacrifier des vies sur l’autel de la politique. On se sent vraiment dans la peau de Legorjus. La musique, les décors nous aident vraiment à sentir l’horreur de la situation entre deux endroits liés et pourtant si dissemblables : d’un côté, la jungle luxuriante, les cabanes de village, la chaleur intense, la tension à couper au couteau, de l’autre, la France Métropolitaine, froide, les décors de luxe, seulement préoccupé par son image, qui musèle les journalistes, modifie la réalité.

L'ordre et la morale militaires VS habitants de Nouvelle-calédonie
Des militaires aux méthodes révoltantes…

Peut-être que le film n’est pas objectif. Peut-être est-il basé sur des mensonges. Je ne sais pas, je n’étais pas là-bas. Mais même en œuvre de fiction, le film est incroyable.  Le thème traité est fort, pousse à la réflexion, la réalisation est grandiose, nous poussant dans nos derniers retranchements, faisant appel tour à tour aux sensations, aux émotions, à la réflexion.

Petit résumé de mon top :

1 – L’ordre et la morale
2 – Sucker Punch
3 – The Artist / Tintin et le secret de la Licorne / King’s Speech
6 – X-men First Class (et je renouvelle encore plus cette place après l’avoir revu hier! Fantastique!!)
7 – Black Swan
8 – Harry Potter et les Reliques de la Mort 7.2
9 – Intouchables
10 – Les contes de la nuit

En ayant vu récemment The Tree of life, j’aurais pu l’inclure dans le top et bouleverser les places mais j’aimerais le revoir avant de savoir vraiment ce que j’en pense.

En bref, un top plus français que je n’aurais pu le croire un jour, de l’action, du rire, de l’émotion, du geek, du rêve, du novateur, de l’hommage… Un top varié!

Cependant, quelques films auraient surement mérité d’être vu et peut-être d’être dans ce top! Je pense à Drive notamment ou encore Hugo Cabret! Mais ne soyons pas pressé! Le cinéma, c’est avant tout du plaisir! =)

SEE YOU SOON

Publicités

A propos usuldeath

Geekette passionnée (comment ça pléonasme?), j'ai à cœur de faire découvrir le meilleur de moi-même : mes passions!!! Cinéma, comics, anims, séries TV, littérature, manga, jeux vidéos, jeu de rôle et plus encore! Enjoy! =)
Cet article, publié dans Cinéma, est tagué , , , , , , . Ajoutez ce permalien à vos favoris.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s