Death Note : un cahier à ne pas laisser entre toutes les mains…

Aujourd’hui, nous parlerons non pas du manga papier mais de l’animé Death Note! Mais je dois dire que à première vue, il y a très peu de différences entre les deux! Et tant mieux! Death Note, vous en avez déjà tous entendu parler? Kira, L, les Shinimagi… En gros, un dieu de la mort s’ennuyait quelques peu et a fait tomber son Death Note sur Terre ou Light, jeune lycéen brillant le ramasse… Alors commence son action pour atteindre un monde parfait en tuant tous les criminels de la planète en quelques coups de crayon (et  en fonction des règles édictés)! Seulement, voilà, L, le grand détective énigmatique n’entend pas qu’un humain décide de la Justice à lui seul… Cette histoire qui a déchainé les passions chez les collégiens, les lycéens il y a quelques années! Rares ont été les mangas qui ont eu un tel succès! Ci-dessous, les protagonistes principaux :

personnages deathnote L Light Misa Remu Ryuk

De gauche à droite : Ryuk (shinimagi), Light (Kira), L, Misa, Remu (shinimagi)

Tout dans ce manga est fait pour plaire : une intrigue parfaite, intelligente, complexe, à rebondissement permanent, réfléchie avec des personnages profonds et animés de doutes, de désirs, d’ambitions folles, de peur, d’une volonté à toute épreuve. Le manga est court ce qui évite les épisodes inutiles comme on peut le voir souvent dans les mangas longs qui sont en panne d’inspiration. Ici, rien n’est laissée au hasard. Plus l’intrigue avance, plus l’histoire se complexifie. Les personnages deviennent paranoïaques, analysent chacun de leur geste et ceux des autres. Une partie d’échec géante, longue mais avec des rebondissements réguliers, anxiogène où ne sait pour quel camp l’on est! Cela vous rappelle quelque chose? Eh oui, Code Geass sortit quelques années plus tard! L’un comme l’autre ont des personnages fascinants et intelligents et créent une intrigue passionnante par leurs actes etc.!

 Lelouch Light

Je n'aimerais définitivement pas me retrouver sur le chemin d'un de ces deux personnages... >_>

Ce qui plait le plus dans ce manga assurément, c’est l’affrontement Light/L. Les deux sont tellement incroyablement géniaux, intelligent, etc. que leurs affrontements sans jamais se rencontrer sont déjà dantesques! Alors que dire quand ils s’affrontent après s’être rencontré? A chaque épisode, on se dit « là, il est foutu! C’est mort, il est découvert » et à chaque fois, le personnage s’en sort par une réflexion très intense et rapide! Les personnages sont également extrêmement charismatiques que ce soit par leur attitude, leur intelligence, leur look. Ce charisme et l’antagonisme entre L et Light est renforcé dans l’anime par une opposition des couleurs d’arrière-plan. Tiens, parlons en du graphisme des dessins de l’anime : très fidèles à ceux du manga papier, sublimé par les couleurs des affrontements. La réflexion intérieure des personnages est très bien mis en relief par rapport au reste du récit ce qui était une condition sine qua none à l’adaptation en animé car la réflexion doit constitué un tiers du récit.

Kira deathnote anime vrai visage

Ce type d'arrière-plan, cette obscurité et une révélation du vrai visage du personnage est typique des moments de réflexion dans Death Note

Si L et Light sont vraiment fascinants, que les Shinimagi sont captivants, Naomi Misara est touchante, que les personnages secondaires arrivant en deuxième moitié d’aventure sont intéressants, il existe un personnage vraiment horripilant : Misa Amane. Il n’est vraiment pas agréable de suivre un personnage qui se fait manipuler de façon aussi stupide et visible surtout accompagné d’une personnalité aussi narcissique. Mais bon, on s’en accommode face à tous les autres personnages. Personnellement, mon préféré c’est évidemment L. Brillant, adorable dans sa bizarrerie, touchant dans son passé et sa relation avec Light, un personnage comme je les aime. Énigmatique et véritable génie. Et en même temps, parfois tellement humain… son cœur ne souhaitant pas forcément croire ce que dit sa raison…

L Deathnote

En bref, parce que je ne vais pas non plus vous spoiler, voici un petit récapitulatif des mauvais et bons points de Death Note :

Pourquoi il faut regarder Death Note (ou le lire!^^) :

  • Pour les personnages ultra intéressants
  • Pour l’intrigue passionnante et qui sort un peu de l’ordinaire
  • Pour le graphisme sympa, joli, détaillé, dynamique et qui dans l’anime, fait bien ressortir les affrontements d’esprit à esprit
  • Pour l’ambiance à couper au couteau
  • Pour le fait qu’il y ait peu d’épisodes : pourquoi passer à côté d’une telle série?
  • Pour le fait que le créateur a rendu ce manga court ce qui permet des épisodes forcément réfléchi, utiles et pertinents avec une intrigue qui va vite mais qui laisse le temps au personnage de réfléchir.

Pourquoi vous pourriez-être un peu rebuté ou déçu :

  • Par le personnage de Misa Amane
  • Par le dernier tiers du manga où on voit apparaître des personnages un tout petit peu moins intéressants…
  • Parce que ça finit toujours trop vite face à un manga de cette qualité!

« Pour tuer un dieu de la mort à coup sur,
il faut le faire tomber amoureux d’un humain.
« 

 

Publicités

A propos usuldeath

Geekette passionnée (comment ça pléonasme?), j'ai à cœur de faire découvrir le meilleur de moi-même : mes passions!!! Cinéma, comics, anims, séries TV, littérature, manga, jeux vidéos, jeu de rôle et plus encore! Enjoy! =)
Cet article, publié dans Manga, est tagué , , . Ajoutez ce permalien à vos favoris.

3 commentaires pour Death Note : un cahier à ne pas laisser entre toutes les mains…

  1. bEN dit :

    Death Note est un très bon manga, son adaptation en anime était très réussie ( on ne peut pas en dire autant du film qui est franchement pas terrible), le duo frappe fort et leur nouvelle série est géniale, bien qu’elle n’ait rien à voir avec Death Note (bakuman doit certainement être sur tes étagères d’ailleurs) 😉

    • usuldeath dit :

      Bakuman, qu’est-ce que c’est mon préciiiiiieux? =D Dis moi tout! Je meurs de le savoir! =) Je n’achète pas de manga ni de comics depuis pas mal de temps (financièrement pas possible et les scans, je n’aime pas… on sent pas la sensation dans les doigts!) mais si l’histoire que tu vas me conter me tente, dès que je peux, je commencerais la série!

      • bEN dit :

        Bakuman parle du métier de Mangaka (enfin de Mangaka qui travaille pour la Shueisha). Il explique bien le métier, les contraintes, comment le système fonctionne (très différent de la BD franco-belge). Évidemment il y a une certaine mise en abyme de la vie du scénariste et du dessinateur. Il y a pour l’instant dix tomes de sorti en France, un anime existe aussi mais je ne l’ai pas vu donc je ne peux pas te dire si il est bien.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s