Bienvenue dans le monde merveilleux du JDR partie 2 =)

Place à  une interview de Mika, MJ de son propre univers med-fan, riche et complexe et qui fait jouer la plupart de mes amis geeks depuis des années? Et ils en réclament chaque semaine les gredins!^^ Bonne lecture!

__________________________________________________________________

  • Comment tu gères la mort dans tes JDR ? Préfères-tu faire mourir les PJ de temps en temps ou au contraire, tu les protèges jusqu’au bout ? Pourquoi préfères-tu cette méthode ?

Je ne préfère rien. Les PJs se débrouillent très bien pour se tuer tout seul. Néanmoins, cela ne m’empêche pas de les protéger d’eux-mêmes en début de partie. Par contre, si l’on prend la question dans le sens : permets-tu aux joueurs de mourir ou t’arrangeras-tu pour que personne ne meure ? Je répondrai sans hésiter que je m’arrangerai pour que les joueurs soient conscients des erreurs qu’ils font, et qui pourraient les amener à mourir. Ça, c’est la réponse ambiguë qui signifie : je dis attention, mais je ne dis pas comment faire pour s’en sortir, et si malgré ça le joueur persiste, advienne que pourra.

D’une manière générale, ce que j’appelle « erreur », ce sont les décisions des joueurs qui ne dépendent pas de moi et qui peuvent les conduire à la mort. En gros, les joueurs sont responsables de leur mort .

  • Quels sont « tes trucs » pour maintenir l’attention de tes PJ ? Comment tu mets l’ambiance ?

Très bonne question… pas assez de recul malheureusement. Le mieux serait encore de leur demander directement.  J’imagine que le fait d’avoir un univers très riche aide à se mettre dans « l’ambiance », à condition d’arriver à faire ressentir ses subtilités aux joueurs.

  • Ce n’est pas facile de commencer un JDR notamment la réunion de tous ces personnages… Tu aimes cette partie du JDR ? Comment fais-tu pour les réunir ?

Il est certain que ce n’est pas la partie la plus facile du jeu de rôle, mais je l’adore. La mise en route demande toujours un peu de doigté. Pour ma part, ce « doigté » consiste en un concours de circonstances semi-abracadabrantes, et complètement chaotiques. Tu prends les « backgrounds » de tous les joueurs, tu imagines le scénario le plus improbable, et paf ! Tu tiens Le truc qui va peut-être les lier pendant disons… quelques temps. Et d’ici que ce temps soit écoulé, ils auront, avec un peu de chance, trouvé d’autres raisons de rester ensembles.

  • Comment faites-vous pour mêler rôlistes confirmés et rôlistes débutants sur une partie ?

Un rôliste confirmé ? Non, connais pas. Plus sérieusement, j’ai tendance à considérer tout joueur comme étant débutant, dès lors qu’il arrive dans un univers qu’il ne connaît pas. Donc prenons le cas où certains joueurs connaîtraient l’univers en question, et que d’autres ne le connaîtraient effectivement pas. Il est certain qu’il faut accorder un peu plus la parole aux débutants, et demander aux confirmés de ne pas monopoliser le temps de parole. Ce « un peu plus », doit vraiment être d’un ordre relativement petit, le tout étant de ne mettre personne à l’écart.

  • Comment gères-tu les mésententes, les conflits que vous pouvez avoir avec vos PJ/ que vous pouvez avoir avec votre MJ / que vous pouvez avoir avec votre équipe de PJ ?

Je fais la gueule et j’attends que ça se calme. Du moins, j’imagine que je ferai ça dans un premier temps, puisque le cas ne m’est jamais arrivé. Dans un second temps, je bâillerai nonchalamment, je prendrai mes cliques et mes claques, et je me casserai. Si les gens n’arrivent pas à se maîtriser, passé un certain âge, ce n’est pas moi qui irais leur faire la morale.

  • Quelles sont les qualités qu’il faut pour jouer à un JDR ?

Je me suis demandé si je devais vraiment répondre à cette question, puis, je me suis dis que j’allais le faire ; par instinct du vice. L’unique qualité qu’il faut pour jouer à un JDR, c’est avoir envie de se laisser prendre par le jeu. Je n’en vois pas d’autres, ou bien découlent-elles toutes de cette première.

  • Quelles sont les qualités qu’il faut avoir pour mener une campagne ? Un one-shot ?

Concernant le « one-shot », je ne pense pas pouvoir m’exprimer autrement qu’en disant : avoir des qualités que je n’ai pas. Mon plus petit « one-shot » a duré près de onze heures, je ne suis pas réputé pour ma brièveté.

  •  Que ne faut-il surtout pas faire dans un JDR ?

Gueuler et chercher à tout prix à prendre la parole.

  • Une anecdote à partager ? (épique, drôle, pire souvenir, meilleur souvenir)

J’ai connu un barde qui a commencé la partie en… sylvain. Vous avez déjà vu un arbre chanter ? Eh bien, c’était joli à voir. Or, voilà que ce sylvain, en cours de partie, se fait avaler par une boule de poils géante (sorte de créature immortelle et chaotique, à ne surtout pas contrarier). Faute de mourir, il finit par ressortir de la boule de poils après avoir été métamorphosé en nymphe par les sucs gastriques. Là, la boule de poils s’attache à cette nymphe, et décide de devenir sa « maman ». Et voici que le sylvain barde devenu nymphe se retrouve confiné sur une île, et dorloté par une vraie mère poule, qui fait fort de lui tisser des vêtements avec ses poils indestructibles. Et lui qui rêvait de devenir célèbre…

  • Tu as un genre préféré (mediéval, futuriste, contemporain…) ?  Un système de règle préféré ?

Je m’accommode parfaitement avec tous les genres. Un système de règle avec plein de liberté oui, c’est comme ça que je les aime. Tout ce qui est codifié, et jusqu’aux dés eux-mêmes, n’est pas censé – à mon sens – être une entrave à l’imagination et aux libertés du joueur. Tout cela ne sert qu’à faciliter les débuts de jeu.

  • Lorsque tu es PJ, quelle classe t’attire le plus ? Quel type de personnage aimerais-tu jouer ?

Je ne suis pas très attaché aux classes en elles-mêmes, je pense que ce qui est intéressant à jouer, ce qui fait le « fun », c’est le comportement du personnage que l’on veut jouer. Et c’est là que la classe entre en jeu, en fonction du caractère que l’on prétend avoir. J’adorerai jouer un barde manchot, aphone et misanthrope : ça serait fun.

  • Quelle qualité/A quoi faire attention quand on joue telle ou telle classe ?

Dans tous les cas, il faut faire attention à être crédible dans ces actions par rapport à la ligne de conduite que l’on a déterminée. Prenez un sorcier qui décide de ne se battre qu’avec une épée, ça restera toujours crédible s’il s’explique ainsi : « Personne ne mérite d’avoir affaire avec ma magie. Qu’on me mette en difficulté, et là nous en reparlerons sur un autre ton. »

  • Quel type de personnalité de joueur n’aimes-tu pas ? Et au contraire, avec quel type de joueur aimes-tu jouer ?

Je préfère les gens qui savent dire : « Moi je… », plutôt que de rester dix minutes à se demander si c’est vraiment à eux qu’on parle. Le mieux bien entendu, c’est sont les joueurs qui disent « Moi je… » puis qui redistribuent la parole en disant « et toi qu’est-ce que tu… ». C’est toujours agréable que les joueurs interagissent entre eux. Ca laisse le MJ se reposer, et surtout, ça lui évite de se répéter éternellement avec des trucs du genre : « Bon maintenant, que faites-vous ? »

  •  Comment fait-tu pour équilibrer les groupes ? Rendre plus attirantes certaines classes ?

Il n’y a pas à équilibrer les groupes, mais à adapter la difficulté des évènements en fonction du groupe. Sinon, je n’ai pas pour vocation de rendre plus ou moins attirantes certaines classes, façon marchand de poisson. J’essaie de rester assez neutre pour qu’aucune classe ne soit lésée dans mes propos.

  • Un projet niveau rôlistique ? Un JDR que tu aimerais rejouer/découvrir ? Un type de personnalité que tu aimerais jouer ?

J’aimerais tenter de faire un JDR sans dé, avec des crayons de couleurs et des crayons à papier. Quelque chose sans classe, sans race, sans tout le système de caractéristiques ordinaires… Sans univers même. J’ai déjà une petite idée de la chose… mais quant à la mettre en pratique, ça sera une autre histoire.

  • Quelle personnalité te semble la plus difficile à jouer ? Comment crées-tu la personnalité de ton personnage, ses stats, etc ?

Le plus dur pour moi, c’est de jouer quelque chose que je n’aime pas ; ce qui peut arriver avec des pré-tirés, ou lorsqu’on se fait une mauvaise idée de ce que l’on croit avoir choisi.

La plupart du temps, je me contente de créer un truc hybride façon recette Maïté : un peu de ceci, un chouille de chouette, plus du renard, et op : un piranha vert à poil court ! Il faut que ça paraisse dément ! (Et totalement ingérable pour le MJ…)

Pour ce qui est des stats, je ne pense pas qu’il y en ait certaines plus utiles que d’autres, dans un JDR bien équilibré. Tout à son importance, après c’est une question de priorité.

Merci pour cette interview, Mika, original à souhait! =)

Et vous, des anecdotes drôles, incroyables, tristes à raconter? =)

 

Publicités

A propos usuldeath

Geekette passionnée (comment ça pléonasme?), j'ai à cœur de faire découvrir le meilleur de moi-même : mes passions!!! Cinéma, comics, anims, séries TV, littérature, manga, jeux vidéos, jeu de rôle et plus encore! Enjoy! =)
Cet article, publié dans Jeu de rôle, est tagué , , , , . Ajoutez ce permalien à vos favoris.

5 commentaires pour Bienvenue dans le monde merveilleux du JDR partie 2 =)

  1. bEN dit :

    Chaque roliste a des anecdotes à raconter. Félicitation pour la seconde partie de cet article 😉 J’espère que tu continueras le JDR, en plus en ce moment c’est un véritable petit monde en effervescence.

    • usuldeath dit :

      D’ailleurs, je pensais demander encore dans le prochain article sur le JDR aux gens de donner quelques anecdotes! =) ça pourrait être drôle d’en rassembler quelques unes!^^ Oh je continue. Ce week end, je vais continuer le one-shot du MJ interviewé ici (effectivement c’est plus un three-shot! XD). Mais il est vrai qu’en véritable petite passionnée, j’ai l’impression de sacrifier 3/4 de mes passions sur l’autel du travail et de la fatigue… 😥 Vivement que j’ai juste un travail! Et pas de rapport à faire, pas de devoirs etc! Allez, plus qu’un mois et quelques et je pourrais profiter de mes passions tant délaissé : JDR, Jeux vidéos, comics, manga, films, séries, forum RP etc. ! =D

  2. Saint Epondyle dit :

    Des débuts mouvementés visiblement. Heureusement pour toi cette violence ne t’a pas dégoûtée des JdR. Effectivement, chacun a ses propres souvenirs de jeu, qui sont autant de scènes cultes.

    Pour moi, un rôliste est confirmé lorsqu’il a des souvenirs en commun avec d’autres.

    Merci pour cet article. 😀

  3. Relis toi svp, il y a une dizaine de fautes de conjugaison et d’accords dans l’article !
    GN

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s