Shiki : les vampires sont dans la place!

Ah les vampires! Vraiment une des créatures qui me fascinent le plus. D’autant que les versions changent d’une œuvre à l’autre. Des lampadaires végétariens de Twilight aux monstres sanguinaires de Vampires de Carpenter en passant par les vampires torturés de Anne Rice sans oublier les manipulateurs de La Mascarade le jeu de rôle, il y en a pour tous les goûts! On ne compte plus le nombre d’œuvres littéraires (Dracula de Bram Stocker, True Blood …), de séries (Buffy contre les vampires, Vampire Diaries …), de jeu de rôle (Vampire La Mascarade), de films (Blade, Underworld, Thirst …), de mangas (Hellsing…), de comics reprenant le mythe. Certes, je suis loin d’avoir fait le tour des œuvres parlant de nos amis à la dent longue, mais aujourd’hui, je vais vous parler d’un anime (à la base manga papier) reprenant les légendes sur les vampires : les Shiki c’est-à-dire les poupées ressuscités.

un Shiki

L’histoire se déroule dans un village de 1300 habitants (avec quand même un hôpital, un temple et de nombreux magasins), vraiment paumé au milieu de nulle part, entouré d’une immense forêt. Les traditions sont très implantés dans le village. Comme tous les villages, certains jeunes rêvent d’habiter en ville comme Megumi ou Natsuno, les personnes âgées parlent sur des bancs, certains reprennent le métier de leur parent et les remplacent une fois le moment venu afin de sauver le village. En effet, les jeunes ont plus tendance à s’en aller du village qu’à y venir. Un village perd de sa vie si certains métiers ne sont pas présents. Cela peut vous sembler barbant mais cela participe aux motivations de certains personnages donc c’est important! :p Enfin bref, un village tout ce qu’il y a de plus banal…

Enfin jusqu’à l’arrivée d’une famille qui emménage dans le château du village en pleine nuit. Une arrivée mystérieuse qui va coïncider avec une épidémie de morts et de déménagements soudain en pleine nuit. Le village va peu à peu perdre ses habitants de façon croissante sans pouvoir enrayer le problème ni savoir d’où vient la source de tant de malheurs. L’hôpital est surchargé de travail, le personnel surmené, le temple n’en finit plus de faire des enterrements, les gens malades se comportent de façon bizarre avant de mourir peu de jours après. Une ambiance glauque, pessimiste, macabre s’installe dans le village. Pourtant, les villageois restent léthargiques face aux problèmes. Maintenant, abordons quelques personnages importants et intéressants de l’histoire.

Toshio, le médecin blasé : froid, déterminé, prêt à tout pour sauver le village, c’est probablement le personnage qui m’a le plus plu. Alors qu’il cherche à tout prix une cause rationnelle à toute ces morts, il fera partie des premiers à se rendre compte du phénomène paranormal et se heurtera à la rationalité et à la non-clairvoyance des villageois. Il sera le plus malmené et aura selon certains une force de caractère incroyable, selon d’autres personnes une transgression effroyable de la moralité.

Toshio

Natsuno, l’adolescent détaché : rêvant de pouvoir retourner à la ville et ayant fraîchement emménagé dans le village (depuis un an), il évite de lier contact avec les habitants du village. Il ne veut que rien ne le retienne dans ce village quand il partira. Malgré lui, il développera quelques amitiés qui auront une grande influence sur sa vie.

Megumi, l’adolescente qui rêvait d’une autre vie : parmi les premières victimes des Shikis, Megumi rêve d’aller vivre dans une autre ville. Amoureuse de Natsuno, elle n’arrive pourtant pas à se faire remarquer. Elle fera partie des Shikis les plus convaincus de l’aspect favorable de sa condition.

Natsuno et Megumi

Sunako Kirishiki, la petite fille philosophe : poupée ressuscité, habitante du château, elle a une réflexion très intéressante sur sa condition et se liera d’amitié avec le moine du temple Sheishin. Elle est prête à tout pour survivre et apparaît attachante et nous donne un autre point de vue sur l’anime et sur ces Shikis.

Sunako Kirishiki

Sheishin, le moine qui jouait avec le diable : avec un passé difficile, ce personnage est intéressant et assez central dans l’histoire de par son vécu, sa façon de penser qui diffère de celle de Toshio. Il sera séduit par l’intellect de la petite Sunako.

Seishin et Sunako

Il y a encore de nombreux autres personnages intéressants notamment Tatsumi, le shiki un peu spécial (bon, je spoile pas en disant que c’est un « jinrou » XD) ou encore Toru, l’ami de Natsuno.

J’aimerais maintenant aborder les aspects artistiques de l’anime : l’ambiance musicale est très bonne, instaurant une ambiance un peu mystérieuse. On retiendra surtout cette musique qui revient très souvent :

Graphiquement, j’ai pour ma part beaucoup apprécié le dessin. L’animation est parfois lente, saccadée, renvoyant au côté macabre de la série mais également à l’inaction des villageois. Cela instaure un véritable aspect surnaturel notamment aux Shikis. Les coupes de cheveux sont assez statiques et étranges mais cela donne un côté un peu excentrique assez sympathique. L’ambiance est assez effrayante! L’hémoglobine vole pas mal et il faut ne pas être effrayé par la violence des images quelques fois ou la moralité de certains personnages!^^

L’intrigue est parfois assez incohérente notamment au niveau des villageois qui passe trois quart de l’anime à ne rien faire, à ne pas s’inquiéter face au nombre effarant de gens qui démissionnent, tombent malade, meurent et ceux qui déménagent, même face à des preuves. Même avec les habitants les plus rationnels au monde, ils auraient finis par bouger plus vite que ces villageois!^^ L’intrigue est souvent assez prévisible mais comporte de nombreux moments de doute, d’espoir, de tristesse, d’angoisse, de frayeur assez sympathique qui font de cet anime, un excellent anime sur le sujet.

Shiki

[SPOILER (pas trop important mais quand même… si vous ne voulez pas savoir tout sur ses Shikis, c’est le moment d’arrêter de lire]Certains aspects des Shikis sont similaires aux légendes européennes : le Shiki ne peut pas entrer sans permission dans une maison, est repoussée par la foi, dort la journée, brûle au soleil, meurt d’un pieu dans le cœur, régénère quand il est blessé, boit du sang pour survivre. Mais lorsqu’ils mordent et boivent le sang, ils tuent à long terme leurs victimes. Seulement, de façon aléatoire, certains ressuscitent et d’autres non. Et c’est là que les Jinrou interviennent. Ces loup-garous sont comme les Shikis et naissent d’eux sauf qu’ils peuvent vivre au soleil, sont plus forts quand ils boivent du sang humain mais peuvent se contrôler sur leur soif malgré que cela signifie qu’ils sont plus faibles physiquement par conséquent.

Sunako et Seishin apporte une autre vision des Shikis que celle de Toshio et de Natsuno. Alors que ceux-ci voient d’avance l’éradication du village à cause de cette vague de mort du à ces monstres qui tuent leurs propres proches, Sunako décrit sa race comme une espèce obligé de se nourrir des humains. Ils n’ont pas le choix. Soit ils meurent de soif/faim soit ils tuent. Quand ils s’approchent de quelqu’un, ils leur faut une grande force intérieure pour ne pas le mordre. C’est comme si un démon, une bête habité leur corps. Hormis cela, ils restent très humains, se souvenant de leur passé, cherchant à mordre leurs proches pour qu’ils ne se sentent plus seuls, pour être de nouveau avec leur famille. Ils ressentent la douleur, la tristesse, la joie, la culpabilité. Certains Shikis parviennent à contrôler leur soif, cherchent à ne pas faire de mal mais très peu y arrivent.[/SPOILER]

Shiki

De nombreux thèmes sont abordés comme la réaction face à la mort, face à l’horreur. La question de la religion est intéressante. La moralité intervient également énormément dans cet anime. Chaque personnage a ses propres motivations et des réactions très différentes ce qui rend l’anime passionnant et à la fois triste. En bref, un anime que je conseille vivement! =) Le manga papier fait 11 tomes et l’anime 24 épisodes! N’hésitez pas! 😉

Publicités

A propos usuldeath

Geekette passionnée (comment ça pléonasme?), j'ai à cœur de faire découvrir le meilleur de moi-même : mes passions!!! Cinéma, comics, anims, séries TV, littérature, manga, jeux vidéos, jeu de rôle et plus encore! Enjoy! =)
Cet article, publié dans Manga, est tagué , , . Ajoutez ce permalien à vos favoris.

2 commentaires pour Shiki : les vampires sont dans la place!

  1. amunokami dit :

    Très bon article. Ce qui m’a attiré dans SHI KI tout d’abord c’est ce style graphique si particulier qui ne ressemble à aucun autre. Ensuite le scénario est très intéressant et nous tient en haleine d’un tome à l’autre. D’ailleurs, on approche bientôt de la fin en version papier et j’ai vraiment hâte de voir comment cela va se terminer. Quant à la série animée, je n’ai regardé que les premiers épisodes. L’adaptation est très bonne et cela m’a donné envie de les acheter un de ces jours en DVD ou Blu-ray si jamais ça sortait pour pouvoir découvrir la suite.

    • usuldeath dit :

      Quand tu auras fini le manga papier et l’anime, il faudra que tu me dises s’il y a des différences! 😉 ça pourrait m’intéresser de lire le manga papier s’il est différent! =)

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s